J.J. Quantz

Grenadille , 415 Hz, sans coulisse d’accord

2025,– €
Prix TTC
1745,69 €
Prix HT

Grenadille 392 Hz, coulisse d’accord

2120,– €
Prix TTC
1827,59 €
Prix HT

 

Johann Joachim Quantz (1697-1773) était probablement un des flûtistes les plus connus du 18e siècle. Sa notoriété était due, outre ses compositions et ses Etudes pour flûte de 1752, au fait que Quantz était au service de Frédéric II de Prusse et son professeur de flûte depuis 1728. En 1739, Quantz a commencé à construire ses propres flûtes ou les faire construire selon ses propres directives : on ignore toujours aujourd’hui s’il les a fabriquées lui-même ou seulement sous-traitées. Les instruments attribués à Quantz ne sont certes pas signés, mais ils n’ont toutefois que de minimes différences de construction : les huit flûtes intactes héritées de la collection de Frédéric II ont pour la plupart une bague coulissante d’accord, un bouchon à vis dans la tête de flûte ainsi que deux clés pour différencier les ré# et les mi b. Ces deux clés sont une invention de Quantz et définissent bien l’idée qu’il avait de la recherche d’une intonation parfaite.

Cette copie est fabriquée soit en grenadille soit en ébène et comprend la coulisse d’accord et le bouchon à vis ainsi que les deux clés inférieures, au diapason la=415 Hz ou la=392Hz. Le son de la flûte Quantz est profond grâce à sa perce large, toutefois le registre aigu est très présent et clair, de sorte que ces flûtes conviennent remarquablement pour les œuvres de Quantz, C. Ph. E. Bach, Benda, Fr. Bach etc.

 

Exemple sonore

Quantz 415 Hz - Quantz: Caprice F-Major

Demande/Commande

Quelle Bild links: aus der ZDF-Produktion Friedrich – Alles oder nichts